HTML, XHTML, HTML5, XML, CSS2, CSS3 ?

Qu’es aquo? Quelles différences? Où en est-on? Est-ce grave, docteur?

Faisons le tri et essayons de nous éclaircir les idées sur ces acronymes et leurs différentes versions.

 

 

  • QU’ES AQUO ?

    Acronymes

    W3C : World Wide Web Consortium
    ce n’est autre que l’organisme qui gère la standardisation et la compatibilité de technologies du monde web, que sont les langages de balisage HTML, XHTML, XML, le langage CSS, les formats d’image PNG et SVG, le modèle de graphe RDF ou encore le protocole SOAP.
    Cet organisme à but non-lucratif existe depuis octobre 1994. Ça ne nous rajeunit pas…

    HTML > HyperText Markup Language
    XHTML > eXtended HyperText Markup Language
    XML > eXtensible Markup Language
    CSS > Cascading Style Sheet (ou feuille de style en cascade)

    Hypertexte

    Un hypertexte est un texte comprenant des hyperliens (ou lien hypertexte ou plus simplement lien), c’est-à-dire une référence permettant de passer automatiquement d’un document consulté à un autre.

    HTML

    Le HTML est le langage qui permet d’écrire un hypertexte, grâce à un système de balises (markup in english), telles que, , , etc. Ces balises sont standardisées et fixes.
    C’est le langage de balisage le plus couramment utilisé sur le Web .
    Il permet de définir la structure du document (ici, il y a la tête, là le titre de la page, ensuite une image, ici le gros titre d’un texte composé de deux paragraphes, et donc deux sous-titres, suivi d’un lien vers une autre page…)

    XML

    Le XML est un langage permettant de définir d’autres langages… c’est-à-dire que ,contrairement au HTML, il est possible de définir de nouvelles balises permettant de décrire la présentation d’un texte: voila pourquoi il est extensible!
    En fait, les balises XML décrivent le contenu plutôt que le contenant (contrairement au HTML). Il est donc possible de séparer le contenu de la présentation: au final, un même document est affichable sur différents périphériques ou applications sans qu’il y ait besoin de créer une version du document spécifique à chacun d’eux.

    XHTML

    Le XHTML est le langage présenté à l’origine comme le successeur d’’HTML. En effet, XHTML se fonde sur la syntaxe définie par XML afin d’être à même de présenter un contenu affichable à la fois par les écrans d’ordinateurs classiques et par les appareils numériques portables de moindre puissance comme les téléphones mobiles, tablettes, mini-pc, etc…
    En résumé, XHTML1.0 reformule tout simplement HTML4 en une application de XML1.0.

    CSS

    Le CSS est un langage permettant de décrire la mise en forme, la présentation des documents HTML et XML.
    L’idée originelle est la simplification de documents dont la complexité devenait trop importante.
    Au lieu de tout avoir dans le même document, on sépare la structure et la mise en forme : le squelette d’un coté et l’habillage de l’autre. Ce qui induit qu’il est désormais possible avec les CSS de modifier instantanément la présentation d’un document en changeant un fichier externe.
    CSS favorise également l’accessibilité de la page web (bon coup de pouce pour tous les mal-voyants, donc) en permettant à l’utilisateur de contrôler le rendu d’un document dans son navigateur (réglages par exemple de la taille d’affichage des caractères ou bien des couleurs).
    Il est aussi possible, selon CSS2.1, de spécifier un style différent selon le média qui affiche le document: il suffit de spécifier différentes feuilles de styles pour différents médias, tels que des écrans d’ordinateur, ou de téléphones mobiles, de projecteurs, de téléviseurs, ou encore pour une impression papier…

 

  • OU EN EST-ON AUJOURD’HUI?

    HTML

    Nous en sommes à la version 4.01, qui date de… 1999 !
    Une 5e version est en cours de spécification : la HTML5.
    En janvier 2011, des divergences de points de vues entre le rédacteur des spécifications de la version HTML5, d’une part, et les membres du groupe de travail du W3C conduisent à la création du HTML Living Standard. Cette spécification du HTML est prévue pour être en constante évolution, dans le but de suivre au plus près les nouvelles fonctionnalités développées par les différents navigateurs.

    Si la spécification finale du HTML5 n’est prévue que pour 2014, le W3C nous encourage fortement à l’utiliser dès aujourd’hui.

    XHTML

    XHTML2 ayant été abandonnée en 2009, on reste donc au XHTML 1.1, en attendant HTML5 qui doit être autant le successeur de HTML4 que de XHTML1.1..

    CSS

    Officiellement, la dernière version finalisée est la CSS2.0 datant de, hum, 1998…
    En réalité, la CSS 2.1 est celle qui est utilisée aujourd’hui.
    CSS3 est, par contre, toujours en cours d’implémentation (sa spécification a débuté depuis 1999).

 

  • LES GRANDES DIFFÉRENCES

    HTML5

    HTML5 améliore l’interopérabilité et réduit les coûts de développement grâce à des règles précises sur la manière de gérer tous les éléments HTML et de récupérer les erreurs.
    Certaines des nouvelles fonctionnalités de HTML5 sont des fonctions pour l’encapsulage audio, vidéo, des effets graphiques, des fonctions de stockage des données côté client ou d’accès hors-ligne.

    HTML5 propose aussi de nouveaux éléments tels que :

    <section> : section de contenu
    <article> : article de composition indépendante
    <header> : en-tête de page ou de section
    <nav> : liens de navigation
    <figure> : regroupement des images et de leur description
    <footer>: pied de page ou de section

    La liste complète ici ou vous trouverez.

    CSS3

    CSS3 est subdivisée en «modules» : chaque module contient une partie de la spécification CSS2 ainsi que de nouvelles propriétés.
    Certains des modules les plus importants sont:•Sélecteurs
    •Modèle de boîte
    •Arrières-plans et Bordures
    •Effets textuels
    •Transformations 2D/3D
    •Animations
    •Colonnage multiple
    •Interface utilisateur

    CSS3 propose de nouvelles propriétés telles que :
    – border-radius > des coins en arrondis,
    – rgba > définition des couleurs en RGBA,
    – transitions > effet de transitions,
    – rotations > effet de rotation,
    – @font-face > chargement d’une police depuis un serveur,
    – text-shadow > ajout d’une ombre portée sur un texte,
    – opacity > effet de transparence,
    – etc…

    La liste complète ici ou vous trouverez.

    CSS3 est totalement rétrocompatible, il n’y a donc pas à modifier les conceptions existantes. Les navigateurs supportent et supporteront toujours le standard CSS2.

 

  • CONCLUSION

    Les spécifications HTML5 & CCS3 sont toujours en cours de développement par le W3C. Cependant, nombreux sont les éléments HTML5 et les propriétés CSS3 d’ores et déja implémentés dans les dernières versions des navigateurs. Le reste suivra petit à petit.

    Toutefois, pour utiliser dès aujourd’hui à bon escient ces deux ‘langages’, il est impératif de veiller à la compatibilité des développements sur tous ou sur la majeure partie des navigateurs, puisque :
    – les dernières versions de ceux-ci ne sont pas toutes au même niveau d’implémentation,
    – les utilisateurs ne possèdent bien sûr pas tous la dernière version des navigateurs…

Haut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *