Image d'illustration pour Referencement WordPress_bancal

Référencement WordPress bancal : 5 raisons basiques

 

Votre référencement WordPress vous cause des soucis ? Vous avez eu envie de vous lancer dans l’aventure, et vous avez créé votre site ou votre blog ! Seulement, vous vous apercevez petit à petit que vous ne rencontrez pas le succès escompté. Vous espériez obtenir quelques lecteurs et un peu de visibilité, mais ça ne semble pas fonctionner. Que se passe-t-il donc ?

La solution la plus probable, c’est tout simplement que les internautes n’entendent pas parler de votre site, et qu’ils ne le trouvent pas non plus en effectuant des recherches sur Google ! Heureusement, il existe des moyens de remédier à ce problème. Voici quelques astuces de base qui pourraient vous aider !

1 – L’étape essentielle : assurez-vous que vous autorisez le référencement de vos pages par les moteurs de recherche

Pour que des internautes trouvent un site qu’ils ne connaissent pas au départ, il faut que celui-ci soit référencé par les moteurs de recherche. Cela vous semble logique ? C’est normal, mais si vous débutez ou que vous ne maîtrisez pas bien WordPress, peut-être avez-vous désactivé l’indexation par inadvertance.

En effet, il arrive quand on commence un nouveau site de ne pas vouloir qu’il soit référencé tout de suite. C’est le cas par exemple si le site est développé en local. Il faut penser à réactiver l’indexation lors de la mise en ligne. Rassurez-vous, la procédure est très simple.

Rendez-vous dans la rubrique Réglages > Lecture des paramètres de votre site WordPress et cherchez l’option Visibilité pour les moteurs de recherche. Si la case Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site est cochée, c’est un problème ! Décochez-la.

 

2 – Les problèmes de webdesign : assurez-vous que votre site est responsive.

 

Savez-vous ce qu’est un site responsive ? C’est un site qui s’adapte à l’appareil que les internautes utilisent pour le consulter. En d’autres termes, un site qui s’affichera différemment selon que vous le consultiez sur ordinateur, tablette ou mobile. Avec WordPress, il est très facile d’élaborer un design performant pour les utilisateurs d’ordinateur, mais vous êtes-vous assuré que la navigation sur votre site était agréable pour les internautes utilisant d’autres appareils ?

Vous devez savoir que c’est un des critères que Google prend en compte dans le référencement ! Il existe d’ailleurs un outil dans lequel il vous suffit de rentrer l’adresse de votre site web pour détecter tout problème. Votre page Web est-elle adaptée aux mobiles ? Utilisez l’outil gratuit de Google..

N’oubliez pas : aujourd’hui l’essentiel du trafic d’Internet provient de périphériques mobiles. Avoir un site web responsive n’est donc pas une option, c’est indispensable si vous espérez gagner en visibilité.

 

3 – Les problèmes d’optimisation : vérifiez vos mots-clés

Connaissez-vous ce qu’on appelle la SEO ? C’est un acronyme de Search Engine Optimization, l’optimisation des pages web pour les moteurs de recherche. Il s’agit d’une série de techniques à adopter pour augmenter la visibilité de vos pages dans les moteurs de recherche. Voici les quelques règles primordiales à respecter.

D’abord, si vous choisissez des mots-clés trop répandus sur Internet, il est évident que vous n’arriverez pas à vous démarquer de sites ou de pages déjà bien plus populaires ! Dans un premier temps, il faut vous concentrer sur des mots-clés originaux ou peu répandus. Peut-être qu’un peu moins d’internautes seront intéressés par ces mots-clés, mais ils auront plus de chances de trouver votre site ! Une fois que vous aurez gagné un peu d’audience, vous pourrez tenter de rivaliser avec d’autres sites plus établis du même domaine que vous !

Cependant, soyez prudent ! Une erreur classique quand on début consiste à utiliser les mots-clés sélectionnés à tout bout de champ au point que le contenu de votre site devienne illisible. Ça se remarque, et ça gêne énormément vos lecteurs !  Il faut intégrer les mots-clés à vos pages de manière fluide.

D’ailleurs, sachez qu’il existe des outils pour vous aider à bien exploiter les mots-clés. Parmi ces outils, on peut recommander le plugin Yoast SEO. Il vous permet de vérifier directement au moment de l’écriture si votre article est bien optimisé !

Sachez également qu’il existe ce qu’on appelle les mots-clés de longue traîne : ce sont des expressions plus spécifiques, souvent construites pour attirer des clients potentiels vers des produits spécifiques. Il peut être pertinent de vous y intéresser, notamment si vous effectuez de la vente en ligne.

 

4 – La vérification des permaliens

On appelle permalien un lien permanent vers votre page web, que vous pouvez définir dans l’interface WordPress. Comme pour le reste, il existe des règles à respecter pour les permaliens : il faut s’en préoccuper !

Les règles sont finalement assez logiques : il faut tenter de supprimer tout ce qui est superflu ! C’est-à-dire que des mots tels que « et », « ou », ou « par », doivent être évités. Dans l’idéal le permalien se concentre sur les mots-clés à mettre en valeur.

Il faut également éviter toute présence d’information inutile : si vos permaliens finissent par une série de caractères spéciaux et de chiffres, le référencement peut en être affecté !

 

5 – La dernière étape : la remise en question du contenu

Vous avez l’impression d’avoir parfaitement mis en œuvre les conseils précédents, mais rien n’y fait, votre audience ne décolle toujours pas ? Dans ce cas, il est temps de remettre en question le contenu que vous proposez. En effet, Google analyse le contenu des pages, et va être amené à faire du tri.

Bien sûr, il n’y a pas de recette miracle pour produire du « bon contenu », mais il y a des solutions pour que Google référence mieux vos pages. À commencer par le fait de mettre à jour fréquemment votre site, de façon pour le moins hebdomadaire.

Par ailleurs, vous devriez adopter une certaine longueur pour vos articles : viser des articles d’environ 1 000 mots est une bonne stratégie. Des contenus beaucoup trop courts risquent de passer sous le radar !

Enfin, essayez de proposer un contenu écrit dans un français correct pour faciliter le référencement, et veillez à effectuer les bons choix de mots-clés et à rendre vos articles pertinents !

 

Espérons que ces quelques conseils sur le référencement WordPress vous permettront de gagner en efficacité et d’acquérir la visibilité dont vous avez besoin pour aller au bout de vos projets !

Votre référencement WordPress est en question ?

Demandez à Conception Website d'y jeter un oeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *