Installer WordPress en local vous permet de développer un site et de résoudre toutes les anomalies avant de le publier sur internet. Si vous possédez déjà un site, cela peut vous permettre de résoudre des bugs apparus sur votre site en ligne. Cela permet aussi de développer tranquillement une nouvelle version de votre site sans toucher à celui qui est en ligne jusqu’à ce que la refonte soit prête à remplacer la version existante.

Cet article montre comment installer WordPress en local sur Windows ainsi que sur Mac. Pour ce faire, nous allons utiliser des utilitaires Apache spécifiques à chaque système d’exploitation pour mettre en place facilement de manière gratuite un serveur Web sur votre propre ordinateur.

Installer WordPress en local pour Windows

1. Installation de XAMPP

En premier lieu, nous allons télécharger l’utilitaire XAMPP pour Windows.

Ensuite, nous lançons l’installation de XAMPP via le fichier exécutable (.exe). A cet instant, il faut choisir quels composants installer : par défaut, choisissons les tous. Puis, nous définissons l’emplacement local où le logiciel doit être installé sur l’ordinateur. Après validation, le script d’installation se déroule.

Illustration pour Installer WordPress en local sur Windows - Installer XAMPP

Une fois que l’installation est terminée, nous lançons l’utilitaire et accédons directement à un panneau de contrôle.

Celui-ci offre le contrôle de la gestion des démarrage et arrêt des composants. Nous démarrons maintenant à la fois les serveurs Apache et MySQL. Si le pare-feu de Windows vous indique un blocage, autoriser l’accès.

Illustration pour Installer WordPress en local sur Windows - Démarrer Apache et MySQL

2. Création d’une base de données MySQL

L’installation de WordPress localement nécessite la création d’une base de données. Pour cela, dans le menu latéral de XAMPP, nous cliquons sur Admin. phpMyAdmin s’ouvre alors dans le navigateur par défaut.

Illustration pour Installer WordPress en local sur Windows - Démarrer phpMyAdmin

Pour créer cette base de données en local, allons dans l’onglet Base de données, puis saisissons un joli nom et paramétrons la base en utf8_general_ci, puis cliquons sur le bouton Créer.

Illustration pour Installer WordPress en local sur Windows - Créer une base de données mySQL

Notons bien l’information primordiale qu’est le nom de la base. Elle nous servira juste après.

3. Installation de WordPress en local

Passons maintenant à l’installation du logiciel WordPress proprement dit. Pour cela, nous nous rendons sur le site https://fr.wordpress.org. Nous téléchargeons le fichier compressé .zip et décompressons cette archive directement dans le dossier htdocs de votre installation XAMPP (par exemple C://mon/chemin/xamp/htdocs).

Illustration pour Installer WordPress en local sur Windows - Téléchargement de WordPress

Puis, dans un navigateur, surfons sur l’adresse localhost/wordpress. La page qui s’ouvre alors débute le processus d’installation de WordPress.

Illustration pour Installer WordPress en local sur Windows - Utilitaire d'installation

Cliquons sur le bouton C’est parti ! et suivons les instructions.

Remplissons les champs :  le nom de la base de données créée à l’étape précédente, l’identifiant « root », le mot de passe à blanc. Laissons localhost pour l’adresse de la base de données et enfin, choisissons par mesure de sécurité un préfixe de table différent du _wp par dé&faut, allez, par exemple _8ze3, c’est très joli, non ?

Illustration pour Installer WordPress en local sur Windows - Configuration des informations essentielles

Après avoir cliquer sur le bouton Lancer l’installation, la page de bienvenue nous permet de saisir :

  • le titre de notre site,
  • l’identifiant et le mot de passe administrateur,
  • notre adresse de messagerie liée à ce compte administrateur,
  • et de cocher la case pour que notre site en local ne soit pas visible pour les moteurs de recherche.

Et cliquons enfin sur le bouton Installer WordPress puis… laissons WordPress faire le reste. En 2 temps 3 mouvements, WordPress est installé en local sur notre PC !

Nous pouvons désormais nous connecter à l’administration en utilisant les codes saisis juste précédemment.

Installer WordPress en local pour Mac

Depuis juin 2017, une version XAMPP est disponible pour Mac, toujours à la même adresse XAMPP. Mais nous allons voir ici l’installation via le logiciel MAMP.

Tout d’abord, nous récupérons la version gratuite de MAMP à l’adresse http://www.mamp.info/. Un fichier à l’extension .pkg est alors téléchargé.

Dans celui-ci, nous trouverons un dossier /mamp/. Par un simple glisser-déposer, nous déplaçons ce dossier vers le dossier Applications de notre ordinateur Apple.

L’icône MAMP.app permet alors de lancer l’application. Via le panneau de contrôle, nous pouvons désormais gérer le démarrage et l’arrêt des serveurs web Apache et de bases de données MySQL.

Illustration pour Installer WordPress en local sur Mac - Démarrage des serveurs

Il faut maintenant créer une base de données. Nous cliquons sur « Outils », puis sur « phpMyAdmin ». Même procédure que pour Windows (voir ci-dessus) : nommons notre base de données puis créons-là.

Illustration pour Installer WordPress en local sur Mac- Créer sa base de données

Ensuite, il faut télécharger WordPress, décompressons l’archive directement dans le dossier Applications/MAMP/htdocs.

L’opération se poursuit par le lancement de l’utilitaire d’installation automatique de WordPress. Rendons-nous via notre navigateur à l’adresse locale « http://localhost:8888″ puis ouvrons le dossier « wordpress ». L’utilitaire d’installation de WordPress se lance et il n’y a plus qu’à remplir les différents champs. (voir l’installation de XAMPP ci-dessus).

Et voilà, c’est fait !

En conclusion

Vous êtes désormais parés pour installer WordPress en local que ce soit sur Windows ou sur MacIntosh. La procédure est peut-être plus ardue que d’utiliser un script automatique pour installer WP en ligne, mais elle est indispensable pour être à même de disposer d’une version de développement de votre site afin de résoudre les anomalies, de développer et tester tranquillement de nouvelles fonctionnalités, et bien sûr pour préparer en toute liberté la version suivante et plus moderne de votre site actuel.